Type de chemin

Tous les routes, de l'autoroute à la via ferrata, peuvent être classées différemment en raison de leur nature (par exemple : largeur, surface, trafic). Afin de vous donner un aperçu simple de tous les chemins utilisés pour les activités de loisirs, nous recueillons ces informations et les convertissons en type de chemin.

Classification des types de chemins

Un réseau de chemins indiqué avec précision et bien identifié constitue la base de la pratique de nombreux sports. Chaque chemin fait partie d'un vaste réseau d'infrastructures et doit être considéré comme tel.

Le choix d'un chemin adapté à un sport donné dépend de plusieurs facteurs, dont la largeur et la qualité du revêtement. Pour vous donner un aperçu aussi précis que possible, nous divisons tous les chemins en différentes catégories.

Toutes les informations concernant le sentier sont traduites en type de chemin. En plus de la représentation graphique d'un parcours, cela influence également la sélection des différents segments de parcours lors de la planification d'un circuit dans le planificateur d'itinéraire ainsi que le codage couleur dans le profil altimétrique interactif.


Les différents types de chemins

  • Route : route à fort trafic emprunté par les véhicules à moteur (par exemple : départementale, route nationale, route locale très fréquentée)
  • Asphalte (bitume) : une voie de circulation dont le revêtement est en asphalte (bitume et granulats) et qui n'entre pas dans la catégorie des "routes" (par exemple : piste cyclable ou de randonnée en asphalte, route locale à faible trafic, route secondaire)
  • Gravier : au moins 2 m de large, praticable en voiture, avec une surface pavée ou en gravier
  • Chemin : il ne s'agit pas d'une voie de circulation goudronnée  en continu, mais d'une largeur d'au moins 1 m et pouvant être empruntée par des véhicules tout-terrain (par exemple : les sentiers de montagne, de forêt ou de campagne)
  • Sentier : sentier non goudronné accessible uniquement à pied ou à VTT
  • Sentier aménagé : section assurée par une corde et pouvant être escaladée sans équipement alpin
  • Trace : sentier non pavé, pas nécessairement balisé, mais généralement reconnaissable comme tel (un équipement alpin peut être nécessaire)
  • Via ferrata : itinéraire aménagé dans une paroi rocheuse, équipé avec des éléments métalliques spécifiques (câbles, échelles, rampes, etc.). Un équipement spécifique peut-être nécessaire
  • Sans voie : chemin ne faisant pas partie du réseau routier et non indiqué sur la carte (par exemple : eau, vasière, neige)
  • Poussage du vélo : section de piste cyclable où il est absolument nécessaire de descendre de son vélo et de pousser.
  • Ferry : liaison par ferry/bateau
  • Remontée mécanique : chemin de fer de montagne, ascenseur
  • Inconnu : type de chemin non défini (réglage par défaut lors de l'importation d'un GPX et les sections droites).

Recommandations de lecture